Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Prison Break...[PV, demander par Mp pour s'incruster]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vincent Aynkkel
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompe M90
Autre Compte :
Arme n°2 : SMG G7

MessageSujet: Prison Break...[PV, demander par Mp pour s'incruster]   Jeu 6 Aoû 2009 - 2:00

Alcatraz, Vaisseau Prison, quelques par dans l'Espace...

Même les pires criminel de Guerre se doivent d'être juger, qu'ils soit humains où covenante. Non, n'y voyait aucune trace d'humanité de la part de la CSNU, c'est juste que ces prisonniers étaient amener dans un centre...De torture. Officiellement bien entendu ils allaient être jugé puis emprisonné, mais, il n'y avait ici que des criminels de guerres, des gens possédant des informations...Utile au gouvernement. Il fallait donc les faire parler et ceux pas n'importe qu'elle moyens.

Ainsi, dans ce vaisseau prison, je résidais. J'avais été capturé par des marines lors d'une infiltration raté. Enfin, on ne peut pas être le meilleur tout les jours. Enfin... On vas pas parler de mon incarcération, il y a des choses biens plus joyeuse. Prenons par exemple ce soldat face à moi, il semblait surexcité alors qu'il parlait à son compagnon :


-J'te jure Myke! Y a deux Spartans dans le vaisseau! J'sais pas trop pourquoi ils sont là...Tu crois qu'on a un criminel de grande envergure?

Je poussais alors un grognement, les Spartans, créatures répugnante à cause desquels j'avais perdu ma place, êtres qui m'avaient envoyé dans un placard. Spartan...Puisse-t-il tous mourir. C'était avec des pensée funestes que j'abreuvais mon esprit, oui, j'avais une certaines haine pour ces êtres modifié. Ces monstres dans leur armures spéciale. D'ailleurs, en parlant de monstre, voila justement que l'un d'eux arrivé. Cela semblait normale, j'étais ici dans le quartier Haute sécurité. Mais, entre nous, de là a envoyer deux spartans nous escorter, il y avait une limite....
Ils avaient dut être pris en stop. Avait=s-je raison, avais-je tords, ça, je ne le saurais jamais, comme je ne saurais jamais que trois cellules plus loin résidait un haut commandant Covenante. Bref, totu cas est-il que l'un de ces spartan arrivait par la porte, je reconnaissait ce genre de démarche assuré, ce tintemenet caractéristique de leur armure.
La bande d'enfoirée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrix-214
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 24
Localisation : Hmmm... Probablement en train de tirer là
Humeur : Toujours très bonne
Date d'inscription : 10/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : SMG x 2
Autre Compte :
Arme n°2 : Fusil à Pompe

MessageSujet: Re: Prison Break...[PV, demander par Mp pour s'incruster]   Ven 7 Aoû 2009 - 0:04

Peut être vous demandez vous ce qu'un Spartan, élite de l'humanité dans la lutte contre les Covenants, fait dans un petit vaisseau prison pour une basique mission d'escorte ? Pourquoi ce rôle n'avait-il pas été confié à un homme moins callé, un marine quelconque ou je sais pas moi. C'est vrai quoi, ceux qu'on appelait "Les dieux du champ de bataille" ne sont pas assignés à des tâches de petites envergures en temps normales. La probabilité que ce convoi soit attaqué était relativement faible. Quand bien même, ce serait plus une bataille spatiale mineure qu'un abordage en règle. Il y avait vraiment peu de chance qu'un Spartan se rende utile ici...
Dans ce cas pourquoi ? Pour l'autre je ne sais pas, je ne suis pas son narrateur, mais pour Adrix je peux vous raconter. Ce super-soldat est un peu particulier, considéré par les hautes sphères comme la plus grosse catastrophe que le projet Spartan-II ait jamais engendré... Gaffeur à répétitions, comportement explosif, proche de l'insolence, il avait plusieurs fois fait tourné des missions au ridicule le plus totale. Les experts avaient définis que des troubles psychiques graves étaient apparus dans son cerveau. En plus de ça, il semblait être ce qu'on appelle couramment un "aimant à problèmes", capable d'attirer les situations les plus farfelues sans bouger le cul de son fauteuil. Il était cependant d'une efficacité remarquable au combat, et sa résistance aux coups surclassait même celles de ses collègues... et vu la quantité d'argent investit sur lui, hors de question de le renvoyer.
Oui mais voilà, sa dernière mission avait été un poil trop ratée. Il avait provoqué à lui seul plus de dégâts collatéraux que les covenants que son unité devait neutraliser. Toutes les cibles avaient été éliminées, oui, mais la moitié du secteur aussi. La cause ? Une utilisation abusive des explosifs du CSNU. Conscient que les mal traitements physiques ne lui faisaient pas peur, ses supérieurs l'avaient alors envoyés dans cette mission ennuyeuse, afin de l'éloigner autant que possible de Reach ! "Pitié, envoyé le n'importe où mais ne le laissez pas à côté des labos" qu'ils disaient... Là, au moins, s'il tuait des civils, ce ne serait pas bien grave n'est-ce pas ? Quelques prisonniers de perdus par ci par là, l'humanité s'en passerait bien.
Voilà toute l'affaire, vous comprenez maintenant pourquoi il y a un spartan dans ce vaisseau prison. Et je vous préviens, vous n'avez encore rien vu de l'oiseau, il vous en réserve des vertes et des pas mûres.
Il entra avec fracas dans la partie du vaisseau contenant les cellules. Un fusil à pompes dans le dos, portant sa rutilante armure MJOLLNIR, il était l'incarnation de ce que les covenants craignaient sur un champ de bataille. Bien plus grand que les humains standards, bien plus large d'épaules aussi, c'était un titan de muscles et de métal, capable de broyer une pierre d'une seule main. Les rumeurs les plus folles circulaient sur les Spartans, comme quoi ils n'étaient plus que des machines, ou pire, des monstres, et qu'il valait mieux affronter une armée entière plutôt qu'un seul d'entre eux. C'était peut être fondé, peut-on encore parler d'hommes devant une créature pareille ? Il était dopé jusqu'au bout des ongles par la science et l'entraînement... Il observait les captifs derrière sa visière orangée, quel regard pouvait-il bien avoir ? Il semblait regarder tout le monde de haut. comment aurait-il pu faire autrement avec une taille pareille aussi ?! D'un pas sûr, il s'avança vers un des malheureux qu'on emmenait vers l'abattoir. Il salua brièvement le marine à ses côtés et se fit ouvrir la porte de la cellule. Il était en face de pas moins d'une dizaines de criminels classés dangereux... Et ne semblait pas avoir peur pour autant. Le soldat referma la porte derrière lui. La cellule était spacieuse, et les captifs avaient même le luxe d'avoir quelques meubles avec eux, notamment une belle table au centre de la pièce qui servait à leur envoyer leur tamboui... euh repas


-Ecoutez moi bien tas de larves, vous êtes des captifs, les sous merdes de l'humanité et personne ne regrettera votre départ. Aussi, je vous demanderai une chose, et une seule...


Il dégaina quelque chose de sa sacoche qu'il abattit d'un geste théatral

-Vous misez quoi ?


Sur la table juste devant lui, se trouvait maintenant un redoutable, un immonde... paquet de cartes. Il prit place sur une chaise qui se trouvait là. L'audience, semblait
... medusée, le marine comprit.

-Ben quoi ? Vous jouez pas au strip-poker chez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthew Helskay
Marines, 1ere Classe
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 26
Date d'inscription : 01/08/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : M392 DMR
Autre Compte :
Arme n°2 : M6D SOCOM

MessageSujet: Re: Prison Break...[PV, demander par Mp pour s'incruster]   Ven 7 Aoû 2009 - 12:27

7:37pm
Localisation:
-Vaisseau prison, Alcatraz CSNU
-Coordonnées inconnues




Tùrin fesait partie de la plus grande et la plus belle des inovations de l'Humanité (la classe hein !) toujours est il que leurs nombre commençait à basser, les plusieurs années de conflits face aux covenants avaient eu raison des moins puissants d'entre eux, pas de chance pour eux, il en restait toujours assez pour leur bottez leurs fesses d'aliens sur le champ de bataille, bref assez parlez de la grandeur et de la puissance des Spartan II et tout le blabla à l'honneur du CSNU, les coéquipiers de Tùrin ayant périt lors d'une bataille spatial il fut décider de le réintegrer avec un nouvel équipier, beaucoup disait que Tùrin signait sa perte, d'autre disait (et surement à juste) qu'il était integré dans cette "équipe" pour palier aux problémes amenaient par ce dit Spartan, bref Tùrin allait en baver encore plus que sur Reach, d'aprés les différentes rumeurs ce Spartan était vraiment différent des autres (et pas dans le meilleur des sens).
Ainsi Tùrin fût débarqué par Pélican sur ce vaisseau prison... Pourquoi un vaisseau prison, depuis quand les Spartan devaient assurés une telle mission, le voyage s'annoncait ennuyeux au plus haut point, Tùrin alla saluer le commandant du vaisseau et lui dmanda quelques informations, surtout au sujet de sa présence sur ce vaisseau, enfin plutôt celle de l'autre Spartan car c'était bien à cause de lui qu'il se trouvait la en ce moment au lieu d'êtr sur le champ de bataille à soutenir les Marines, chair à canon de l'Humaité, c'était le deuxiéme nom que leur donné Tùrin et dan un sens il avait bien raison, c'était les premiers à être envoyer au front et quand bien même un Spartan était envoyé en soutien malheureusement c'était souvent ce dernier le seul survivant.
Mais revenons sur Tùrin et arrêtons de farfouillé dans son esprit, il demanda la position de l'autre Spartan, il était aux cellules et même dans les cellules à en croire la vidéo fournit par un Marine, ici pas d'IA, inutile pour ce genre de vaisseau et ça ce comprend, bref Tùrin commença sa route vers les cellules, les Marines et autres Hommes d'équipage s'écartés devant l'immense Spartan et le regardé passé la bouche grande ouverte, à croire qu'ils n'avaient jamais vu un Sparan ces gens là, en plus il devait probablement être similaire à l'autre à la petite différence peut être que l'armure MJOLNIR Mark IV de Tùrin était bien plus saillante que les autres, elle collé parfaitement au corps ce qui lui permettait une grande agilité, et lui permettait aussi de ne pas ressemblé à une grosse boite de conserve, son armure était aussi bien plus sombre que les autres, il aurait adoré l'avoir en noir mais le CSNU n'avait pas ça en stock et ne compté pas en fabriqué une juste pour le bon vouloir de monsieur le Spartan.

Finalement le Spartan arriva au niveau des gêoles, il déposa son sniper, son joujou favori à l'entrée du compartiment sous la bonne garde d'un Marine, il prit son fusil de combat en main et commença à marcher lentement, mieux valait il être prudent quand on sait que ces prisonniers étaient surement les plus dangereux, peut être était-ce en partie pour ça que l'autre Spartan, désormais connu sous le matricule d'Adrix-N214 était là, Tùrin avança donc lentement regardant un peu toutes les cellules au travers de son caque (à noté que même si la visiére est orange les Spartan ne voyent pas le Monde en orange, on est bien d'accord là dessus, sinon ils auraient l'air un peu con bref...).

Au bout de quelques minutes il entendit un peu d'agitation dans une des celules, des rires à priori, Tùrin avança lentement et découvrit non sans stupeur une dizaine de prisonniers assit autour d'une table et toute une armure de Spartan au grand complet, Immédiatemment il pointa son arme sur le prisonnier le plus louche... Un Homme massif avec des cheveux blanc et...En caleçon, puis aprés avoir réfléchit un instant il comprit que cette armure était surement la sienne Tùrin rangea son arme et regarda avec un air blazé dissimulé par son masque le terrible spectacle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent Aynkkel
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompe M90
Autre Compte :
Arme n°2 : SMG G7

MessageSujet: Re: Prison Break...[PV, demander par Mp pour s'incruster]   Ven 7 Aoû 2009 - 16:57

Il y avait onze détenus dans la cellule du Spartan dénomé Adrix, et ce n'était pas du genre des tendres, tous faisaient parti d'un gang et étaient condamné a la peine capitale. Les raisons? Meurtres, viols, attaques à mains armé, insulte à agents, tortures, et j'en passes des vertes et des pas mûrs. Pourtant malgré leur passé de criminels endurcis, tous avait eut une légère sueur froide lors de l'arrivé du spartan, ce monstre d'acier. Etait il là pour les tuer? Et pourtant, ce être surhumain allait jouer au cartes avec eux. Ce n'étais pas croyable comme situation et pourtant si...
Oh, ne pensait pas que les dit criminels voulaient vraiment jouer, il ne faisait que baver face au fusil à pompe, l'arme semblait les appelé et leur implorer de faire un carnage...
...
La partie de poker avait débuter depuis quelques temps déjà, l'intelligence supérieur du spartan (toute relative) et sa visière empêcher toute conviction sur le bluff de ce dernier. Ainsi, la majorité des prisonniers étaient à demi-bue, perdant sans arrêt face au colosse. Les pauvres, Ils eurent d'ailleurs une nouvelle surprises en apercevant l'autre spartan arrivé, arme au poing. Déjà leur instinct meurtriers hurler. Le chef du gang déchus, ( l'homme au cheveux blanc) lâcha d'une voie nasillarde :

-Il viens faire une partie avec ton copain?
Et tout les détenus se mirent à rire, un son cruel sortant de leur bouche odieuse.

---


Trois Spartan? Rien que ça...Pardon, ici c'est Vincent qui pense, pas l'autre spartan, ces choses, ces monstres. Moi qui était issue du projet Orion ne pouvait que désapprouvé les méthodes peut orthodoxe du premier, jouer avec des criminels de guerre, et quoi d'autre ensuite? Il allait faire ami-ami avec nous et on boirait un coup en l'honneur de la CSNU? Ces êtres étaient les pires criminels de l'humanité et le spartan faisait comme si de rien n'était. Qu'est-ce que j'aurais pas donné pour pouvoir enfoncer ma lame juste entre la jointure du casque et de l'armure, pour voir la vie de ces choses s'écouler. Ces ordures aux services de ce gouvernement qui m'avait lâchement abandonné. Ils étaient les anges de la mort d'une terre qui se mourrait et ne comprenait même pas cet état de fait. Enfin, peut être un jours leur ouvrait-on les yeux, moi en tout cas je leur ouvrirait bien la gorge...


---


Le commandant du vaisseau passa pour une énième fois un mouchoir sur sa tête lisse avant d'y reposer sa casquette. Deux, oui deux Spartans! Il avait à bords de son vaisseau parmi les pires criminels de guerre et deux élites de l'humanité. Franchement, ce n'était pas une chose habituel. Enfin, il soupira et s'approcha de ses officiers :

-Le passage dans la ceinture d'astéorïde se passe bien?
-Oui capitaine, et...

Quelques choses attira l'œil du sous-officier, et cela interpella le commandant du vaisseau :

-Qui y-a-t-il Blotone?
-On...On dirait que des astéroïdes foncent sur nous...

Soudain, le vaisseau fut frapper par quelques tirs et le capitaine du vaisseau bascula légèrement en hurlant:

-Les enfoirés ils essayent de nous descendre!!!
-Mon Commandant! Ils...Ils nous abordent!

Jurant comme un cochon, le capitaine appuya sur l'alarme et bientôt sa voie résonna dans tout le vaisseau :

-Détenus! Restez Calme! Marines, à vos armes, les covenantes nous attaque! Ils abordent le navires!

Ce fut alors la surexcitation générale, tout les détenus, humains et covenantes se mirent à hurler, a taper contre leur grille, l'un des prisonniers dans la cellule avec les deux spartans bondit suivit de ses compagnons vers les élites de l'humanité. Nul doute qu'ils seraient broyé....[/color]

---


[i]C'est encore moi, ah, l'annonce du capitaine, les cris des criminels, les lumière rouges, la tension des marines, l'attaque de joueur de poker, tout cela sentait la révolution. Bon, moi il faudrait que dès que possible, je m'évade et que je récupère un vaisseau ou une capsule pour m'enfuir d'ici, car nul doute que les covenantes ne laisseraient aucun humain s'échapper. Mais, ce que je ne savais pas encore, c'est que parmi les vaisseaux qui venait de nous aborder, il y avait un vieil ami, quelqu'un qui haïssait comme moi les spartans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vagrant
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 226
Age : 23
Localisation : dans une prison
Humeur : me faites pas chier
Date d'inscription : 27/04/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Jackals 13 mn et son arme de secour,le 343 gulf
Autre Compte :
Arme n°2 : Fusil MA5B/M90 ou fusil sniper + quelque grenade spéciale et une lame de 20 centimètre

MessageSujet: Re: Prison Break...[PV, demander par Mp pour s'incruster]   Sam 8 Aoû 2009 - 3:11

[b][i]geolier!!

"oui chef....."

"c'est a ton tour de faire ta ronde "

bien monsieur,oui monsieur

"ne vous inquiéter pas,si tous se passe bien,votre permission arrive dans trois jours et je sait parfaitement que sa vous fera du bien Sanchez


"c'est sur monsieur"

mais ce qu'il savez pas, c'est que sa fait maintenant 48 heure que Sanchez est mort.....dans l'espace et que moi Nomade est prit sa place.C'était pas trop difficile,il suffisait juste de m'introduire par les conduit, tuer un geôlier,prendre son identité et attendre patiemment que sa soit son tour.Mais dans tout sa, vous vous demander surement quelle est ma mission,et ben c'est simple,j'ai un ami las-bas du nom de Vincent Aynkkel et ma mission et de le libérer de ce merdier ......par tout les moyen.J'avançai donc dans le couloir principale de la prison,entendant les crie de colère de tout les détenu,et es garde les frappant avec leur matraque mais moi je n'en ai cure, celui qui m'intéressent se trouve dans la quartier V.I.P de la prison,le quartier des prisonnier a haut risque, en gros,les taré, les chef de gang et j'en passe ......Apres 5minute d marche j'arrivit enfin a la geôle de mon avis et là je fus surpris.Déjà de une je ne savait pas qu'il y avait des spartan ici et pas qu'un seul,deux spartan et de deux........des spartan jouant au poker !! Je fus légèrement sonné par la débilité totale de la scène mais je me reprit rapidement,il fallait pas montrer un signe pouvant me trahir sinon je suis finit.Je m'assit donc discrètement sur le tabouret prévu a cet effet et attendit jusqu'à ce que ma une liaison com s'ouvrit et qu'une voix inonda ma tête:

Zack,j'ai une bonne et une mauvaise nouvelle

"commence par la bonne"

la bonne,c'est que tu vas l'avoir ta diversion, sans meme que j'attaque le vaisseau.

"chouette....et la mauvaise"

"c'est des covenant"

et au moment ou elle m'annonça la mauvaise nouvelle,j'enendis les alarme rugir et tout le monde hurler de peur ou de rire si c'était des covenant.Je lâcha donc un juron et je me leva mais ne bugea pas, je voulais avant voir l'attitude des deux spartan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrix-214
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 148
Age : 24
Localisation : Hmmm... Probablement en train de tirer là
Humeur : Toujours très bonne
Date d'inscription : 10/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : SMG x 2
Autre Compte :
Arme n°2 : Fusil à Pompe

MessageSujet: Re: Prison Break...[PV, demander par Mp pour s'incruster]   Dim 9 Aoû 2009 - 0:24

Adrix avait toujours manqué de bol aux jeux de cartes... Pour tout dire, neuf fois sur dix c'était lui qui se retrouvait en sous vêtements devant tous ses camarades. Mais allez savoir pourquoi, les prisonniers semblaient être nés sous une étoile pire que la sienne. Peut être était-ce pour d'ailleurs qu'ils allaient tout droit derrière les barreaux et pas lui. Ou alors c'était son casque qui lui procurait un avantage certain, il n'aurait su le dire.
Ouai en fait si, c'est surtout l'IA qu'il y avait récemment intégré, Cassandra, qui était la cause de sa soudaine montée en puissance dans le domaine. Ce super ordinateur avait un sens logique qui dépassait largement celui d'un petit Adrix de base, ce qui en soit n'était pas un exploit. Ce programme était le dernier souvenir léguée par son ancienne coéquipière du même nom. Elle avait donné naissance à ce double virtuel peu avant sa mort. Il n'y avait pas grand chose à dire, les scripts n'étaient pas encore tous complets et elle devait s'améliorer encore toute seule. Mais ce petit bout de femme bleue rappelait sans cesse à son porteur la mort tragique de son amie. Il s'était toujours sentit responsable de cet accident malgré les dires d'Ordo. C'était sa faute si ce covenant avait pu tiré, il aurait du mieux la couvrir, s'interposer ou n'importe quoi d'autre. Il était persuadé qu'il aurait pu changer ce destin. Même s'il parvenait à ce changer les idées, ce petit goût amer lui restait dans la bouche.


-Il viens faire une partie avec ton copain?

Le spartan posa ses cartes sur la table avant d'ajouter sur un ton ironique, les pieds sur la table.

-Pourquoi ? Tu as envie de perdre le reste ?

Il révéla son jeu... Encore gagné ! Merci encore aux tactiques de madame circuits !
Alors là, vous vous demandez si Adrix n'est pas un abruti complet hein ? Et bien vous avez raison, il n'est vraiment pas net. Mais il faut toujours se méfier des petits rigolos, ils sont parfois plus rusés qu'il n'y parait. Croyez vous vraiment que ce type qui lui laissait des regards noirs dans le coin de la pièce pouvait passer inaperçu ? Il puait l'envie de tuer d'ici.
Son arme était toujours gentillement accrochée à son dos, n'attendant qu'une occasion pour servir méchamment. Une petite volée de ce joujou et c'est un aller simple pour la boucherie avec le look steak haché inclus. Il avait modifié ses munitions, cet instrument de mort aurait sans peine traversé la paroi une voiture blindée, et je ne parle même pas de votre crâne. Si un des prisonniers avait voulu jouer avec un peu trop d'audace, il aurait regretté son geste avant même que ses doigts n'ait effleuré le manche du fusil à pompe. Ces types étaient peut être des monstres, mais les Spartan-II, eux, étaient des démons, et entre leurs mains, vos os cassent comme de la craie.
C'est alors que l'alerte se déclencha, et qu'on le prévint d'un abordage covenants en cours.


*Eux ? Ici ? Qu'est-ce que c'est qu'ce bordel encore ?*

Ils voulaient quelque chose... Y avait-il parmi ces violeurs en puissance un lascar digne d'intérêt à leurs yeux ? Ils ne désiraient sûrement pas s'approprier ce tacot de l'espace. Ni les marines à l'intérieur, et la probabilité qu'ils connaissent son existence étaient quasi nulle selon Cassandra. Alors quoi, ou qui ?
Il posa son jeu d'un air rageur en soupirant


-Rah, pour une fois que je gagnais, c'est pas vrai !

Il se leva, faisant valoir de nouveau son impressionnante stature. Il avait plus l'air d'un colosse en armure que d'un être humain. D'un geste d'une lenteur exagérée, affreusement calme, il récupéra le canon dans son dos. Une fois qu'il l'eut en main, il le rechargea d'un coup sec.


-Font chier à me déranger en pleine partie


Il se retourna vers ses "partenaires de jeu", accessoirement ceux qu'il devait baby-sitter aussi. Il leur fit un petit salut amical


-Vous inquiétez pas ca nous prendra pas plus de dix minutes.

Il exagérait à peine. Trois spartans pouvaient facilement venir à bout d'un millier de grognards dans un vaste champ de batailles. Deux d'entre eux, dans les couloirs étroits d'un vaisseaux, pourraient transformer ce vaisseau prison en bain de sang. Il attendait les covenants de pied fermes


-Pas besoin de leur courir après... Ils veulent probablement quelqu'un ici... Ils vont venir tous seuls nous dire bonjour.


Il restait une dernière hypothèses : qu'ils tentent d'agresser le pilote pour détourner le vaisseau. Cette tactique risquée aurait été futile. Les vaisseaux prisons ne possèdent pas de module d'hyper-espace, et un signal de détresse était sûrement déjà envoyé. S'ils tentaient de fuir avec ce tas de ferraille, une flotte de CSNU leur tomberait dessus avant même qu'ils aient quittés le système. Et peu de hangar pouvaient contenir un cargo de cette taille. Ces trucs servent plus de boîtes de conserve à prisonniers qu'autre chose... Ce sont pour la plupart d'anciens transports de marchandises reconvertit avec du blindage supplémentaire et quelques armes ci et là. Il se plaça juste devant l'unique porte, prêt à en découdre avec le premier crétin qui l'ouvrirait. Il n'avait vraiment pas peur de s'exposer.
Il s'adressa au marine


-Soldat, vous protégerez les cellules. Je m'occupe de la première ligne.


/Turin est absent je préviens ^^ Donc pas besoin de l'attendre je pense, on considère qu'il continue de monter la garde prêt des cellules/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent Aynkkel
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil à pompe M90
Autre Compte :
Arme n°2 : SMG G7

MessageSujet: Re: Prison Break...[PV, demander par Mp pour s'incruster]   Dim 30 Aoû 2009 - 10:50

//bon, j'attendais Turin, mais visiblement...Son absence semble se prolonger//

    ~~~

    Les covenantes avaient lancé un assaut massif, en effet, ils n'étaient pas du genre gentil (comme par hasard) et n'avait qu'une seul envie, en découdre. Brute, Elite, grognar, et j'en passes, tous abordé le navires et submergé les rares défenses humaines. Pauvre Marines. Ils étaient pour l'humanité ce que l'on appel de la chaire a canon. Et bien là, c'était tristement vrai, pendant qu'ils se faisait massacrer au sens premier du terme les spartans eux restait tranquillement dans le quartier haute sécurité. Vie cruel pour ces malheureux défenseur de "l'humanité"
    Rapidement, les covenantes arrivèrent au niveau du générateur électrique et...Ce fut le noir casi complet...
    ~~~

    Ah, les spartans allaient entrer en action, ça me plaisait, j'allais pouvoir juger de leur capacité, voir s'ils étaient si fort que cela. Quand, soudainement, alors que l'un des spartants se postait à l'entré après avoir lancer un mot au garde, la lumière se coupa, et, dans un bruit sonore et métallique, toute les portes s'ouvrirent. En effet, maintenu fermé par un verrou electro-magnétique, l'absence d'énergie les firent s'ouvrirent. Le vaisseau n'était alors plus seulement un champ de bataille entre les xenos et les humains, non, il venait de s'ajouter a lie de la société, des sociopathes, des tueurs en série, des rebelles, des traîtres, des déserteurs, des covenantes qui avaient été emprisonné. Bref tout cela aller amener un beau bordel.
    Les salles n'étaient plus qu'éclairer par le voyant rouge des alarmes, qui eux avait un générateur "interne". Je crois que j'ai esquisser à ce moment là un sourire. Sans rien dire, je me suis levé, et suis entré dans le couloirs. Déjà, l'on entendais le cris des prisonniers ivres de leur nouvelle liberté. Ils n'avaient tous qu'une envie, s'enfuir et tuer. Les prisonniers qui précédemment jouer aux cartes bondir sur Turin..., trois d'entre eux réussir à l'esquiver, deux partir vers Adrix qui leur offrait son dos, et un autre sur le garde qui était précédemment assis sur le tabouret. L'envie de liberté donne de ailes, et de toutes façon, étant condamné à mort, il préféraient tenter leur chance face à un spartan que mourir en geôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vagrant
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 226
Age : 23
Localisation : dans une prison
Humeur : me faites pas chier
Date d'inscription : 27/04/2009

Feuille de personnage
Arme n°1 : Jackals 13 mn et son arme de secour,le 343 gulf
Autre Compte :
Arme n°2 : Fusil MA5B/M90 ou fusil sniper + quelque grenade spéciale et une lame de 20 centimètre

MessageSujet: Re: Prison Break...[PV, demander par Mp pour s'incruster]   Ven 4 Sep 2009 - 12:08

La bataille fesait rage, je le sentais,les cris des soldat touché par le plasma ou les secousse provoquait par des tir toujours de plasma,je souriai, si sa continuai comme sa, mon plan aller reussir sans meme avoir fait quelque chose......Et ce fut le cas, l'éléctricité se coupa ouvrant les porte des geoles de tout les prisonnier,donc celle de mon "client" aussi.J'allumais ma vision nocturne et je vis la geole s'ouvrir et deux masse sortir,j'attendis encore un peu et mon "client" sorta et mon dieux, qu'il avait changé, c'était pas le meme qu'avant pourtant je reconnaissais certaine marque, c'était donc bien lui,Vincent Aynkkel anarchiste,rebelle et surtout chasseur de spartan, tout comme moi, je m'approcha lentement de lui et j'allai le prevenir que son taxi était là mais un tir d'élites me fit reculer

**eh merde deja là* pensai-je avant de sortir mes deux pistolet et de tirer dans le tas.Avec ma vision nocturen, j'avais un sacrée avantage, moi je les voyait,eux non.....j'en descendit deux puis je rechargea jusqu'au moment ou je vit une grenade fonçait vers nous.Je poussa Vincent puis je sauta,l'explosion fit grimper mon taux de radiation mais sans plus..

Je regarda Vincent si il allait bien apres sa car lui...n'avait pas d'armure.

Je rechargea nouveau mes pistolets et je tira en mode rafale sur les ennemi


il fallait que je trouve un moyen de nous enfuire sinon on été foutu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prison Break...[PV, demander par Mp pour s'incruster]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prison Break...[PV, demander par Mp pour s'incruster]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mieux que Prison break
» Théodore Bagwell "T-Bag" (Prison Break)
» Prison break saison 3
» [VDS] Jeux de société : Prison Break + Mille Bornes CARS = 20 € in
» [Fan-Fiction] Atelier de créations des Break-Fics

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Espace neutre. :: 
Planètes Vitrifiées
 :: Harvest :: Espace.
-
Sauter vers: