Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Madrigal, station orbital rebelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandre Akilydes
Service de Renseignement de la Navy, Spectre
avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Inconnue
Date d'inscription : 27/04/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : XBR55 Battle Rifle
Autre Compte :
Arme n°2 : M6D-SOCOM

MessageSujet: Madrigal, station orbital rebelle    Sam 30 Juin 2012 - 20:00

Il était toujours aussi étrange de passer en espace normal. Heureusement, Alexandre n'était pas en train de manger à ce moment là. Il eut cependant ce léger vertige quand les vaisseaux quittèrent la bulle de sous-espace et il se raccrocha aux bords de son lit. Les tremblements du vaisseau terminés, il se releva et se dirigea vers son armoire, et enfila des vêtements civils. Aujourd'hui, il allait faire du "shopping"...

La frégate trembla à nouveau, s'attachant à la petite station rebelle. Les secousses furent néanmoins moins longues et moins violentes, ce qui permit à Alexandre de commencer à se diriger vers le "pont" qui reliait le vaisseau à la plateforme.
Il emporta avec lui son bracelet électronique et un système de communications par oreillette. Si on avait besoin de lui à l'intérieur du vaisseau, il pourrait répondre aux appels.

Il pénétra finalement à l'intérieur de la station, découvrant un gigantesque espace où crapahutaient des centaines de partisans, s'afférant à ranger le matériel ou à commercer avec les personnes acceptant de traiter avec eux. Alexandre passa rapidement à côté des étales de nourritures et s’arrêta au niveau d'un magasin de boissons, où il acheta du whisky terrien et d'autres liqueur alcoolisées.

Il quitta ensuite l'espace "vivres" pour se rendre à l'espace "militaire". Là il y acheta une réplique d'un couteau des forces spéciales de la marine américaine du XXIème siècle où était gravé l'inscription : " [i]The only easy day was yesterday [/i]".
Il fit également l'achat de plusieurs équipements électroniques qui permettraient de réparer ou d'améliorer sa tenue de combat. Il nota de demander à l’armurier de la frégate Espoir de les installés au plus vite dès qu'ils quitteront l'espace normal.

Il se rendit finalement dans l'espace réservé à l'achat électronique. C'est là qu'il ferait le plus d'achats, mais également des ventes intéressantes...

Les partisans présents s’agglutinaient autour d'un magasin, où le marchant, un homme gras et barbu, proposait à ses clients tout le matériel nécessaire à la création d'une IA.

" Bandes d’imbéciles... Il vous fournit tout le matos ? Et le cerveau qui va avec aussi j'imagine... "

Le problème quand on était considéré comme "rebelle" par le CSNU était qu'on ne pouvait forcément commercer avec les marchants les plus honnêtes, bien au contraire... Il continua donc sa route, arrivant dans un petit hangar aménagé par une femme, grande svelte aux cheveux jaunes et aux yeux verts : c'était elle qu'Alexandre cherchait. Lorsqu'elle le vit, elle termina sa transaction avec un partisan venu acheter des accessoire pour augmenter la mémoire virtuelle de son ordinateur, et lui fit un grand sourire en déclarant :

<< Alexandre !!! Comme il est bon de te revoir !
- Il est bon de te revoir également Jennifer.
- Tu as l'air fatigué, les rumeurs t'ont précédé, c'était si dur que ça ?
- Oui, malheureusement. J'ai l'impression que tout fout le camp depuis la disparition de Lyanna...
- Ne te laisses pas abattre ! Ce n'est pas ce qu'elle aurait voulu ! Tu es toujours en vie, fais lui honneur !
- Je sais... Enfin bref, je en suis pas venu voir une amie pour parler de choses tristes ! Tu as ce que je t'ai demandé?
- Bien sûr, tu connais ma devise ? Toujours à votre service ! >>

Et elle se retrancha dans son magasin un instant, fouillant en pestiférant contre son désordre apparent et revint vers lui au bout de quelques minutes.

<< Voila ! Une caisse remplit de matos électronique dont tu pourras faire sûrement pleins de choses qui me surpassent complètement ! Mais pourquoi m'as-tu demandé des cristallins ? Tu comptes créer une IA ou quoi ?
- En partie. Je compte réparer une copie d'intelligence artificielle que j'ai récupéré sur Sigma. Elle est proche du rampancy, d'autant plus que ce n'est qu'une copie et que son état s'aggrave très vite. C'est pourquoi j'ai besoin des cristallins, ils me permettront de prolonger son existence pendant au moins quelques jours... J'en ai assez de restaurer son système à chaque question un peu déplacée...
- Je comprends. Tiens, je t'ai donné d'autres trucs en plus, des barrettes mémoires, des brouilleurs et autres bidules électroniques militaires !
- Merci à toi Jennifer, je sais pas ce que je ferais sans toi !
- Tu serais encore à l'âge de pierre j'imagine ! Allez va, bats-toi pour venger ma soeur ! Et reviens-moi en vie... >>

Il lui fit une bise chaleureuse, l'enlaçant de ses bras, puis pris la direction opposée, afin de déposer son matériel pour pouvoir revenir et enfin profiter de la station...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexandre Akilydes
Service de Renseignement de la Navy, Spectre
avatar

Nombre de messages : 101
Localisation : Inconnue
Date d'inscription : 27/04/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : XBR55 Battle Rifle
Autre Compte :
Arme n°2 : M6D-SOCOM

MessageSujet: Re: Madrigal, station orbital rebelle    Sam 30 Juin 2012 - 23:27

De retour sur la station, Alexandre prit tout son temps pour l'inspecter et profiter de chaque "attraction" qu'elle proposait. Il se balada notamment dans la zone où était les jardins, se baladant entre les feuilles. il s'allongea dans l'herbe et ferma les yeux, se laissant bercer par le silence lourd de la plateforme.

Il se réveilla une vingtaine de minutes plus tard lorsqu'un enfant se mit à pleurer car il avait fait tomber une glace, troublant la paix et le silence du lieu. Alexandre eu un sourire qui se dessina sur son visage lorsqu'il aperçut l'enfant qui n'était autre qu'une petite fille en larmes. Il arriva à son niveau et se baissant à son niveau alors que sa mère ne parvenait pas à la calmer, lui déclara :

<< Hey.... On se calme petite puce. Qu'est-ce qu'il t'arrive ?
- Z'ai perdu ma glaaacccceeee !!!!
- Allons, ce n'est qu'une glace ! Dis, ça te dirais un tour de magie ?
- O..Oui...
- ALORS DISPARAIS * il sortit de sa poche un long couteau et égorgea la petite fille qui s'effondra sous le regard apeuré de la mère qui hurlait de tout son être * DISPARAIS TOI ET TOUS AUTANT QUE VOUS ETES ! >>

Il se redressa soudain haletant, en sueur, le coeur battant à un rythme démentiel et les yeux écarquillés. Bon sang, que lui arrivait-il, pourquoi avait-il fait ce cauchemar affreux ? Il serrait sa poitrine de sa main et tenta autant que faire se peut de stopper son souffle irrégulier. Il mit quelques minutes à retrouver son calme, et alors qu'il se levait pour commencer à quitter les lieux, une voix familière se fit entendre derrière lui, c'était Jennifer...

<< Ça va vraiment pas toi hein ? Allez, suis moi... >>

Il voulait dire quelque chose, pour la rassurer, mais aucun son ne sortait de sa bouche. Il se contenta donc de la suivre, sans poser de question. Ils arrivèrent à un bar, et elle l'invita à boire un verre, tout en entamant la conversation.
Ils parlèrent de nombreuses choses, évoquant leurs souvenirs communs. Sa rencontre avec elle, le verre qu'ils avaient bu, la nuit qu'ils avaient passés ensemble. Puis la disparition de Jennifer le lendemain... Ils en arrivèrent ensuite à la rencontre entre Lyanna et lui et la surprise lorsqu'il apprit qu'elle étaient soeur ! Ils rirent beaucoup, elle lui redonnait le sourire, lui faisait oublier la mission de Sigma, le commissariat de Pirth... Il avait l'impression de ne faire qu'une sortie avec une amie précieuse, et qu'en rentrant il retrouverait Lyanna...

<< Elle est toujours en vie Alex... Tu n'y crois peut-être pas, mais je le pense. Elle ne l'est peut-être pas encore, mais actuellement elle l'est. J'en suis certaine...
- Mais la vidéo que j'ai vu, il braquait une arme sur son front...
- Tout comme tu en as braqué une sur le front de cette capitaine là... Et elle est encore en vie non ? Peut-être Lyanna subit-elle le même sort de l'autre côté du miroir ? Ne te laisses pas submerger par des images floues et par la colère Alexandre, ce n'est pas toi...
- Même si elle est prisonnière, j'ignore complètement où elle peut se trouver et qui la détient. Est-elle dans un des nombreux centre de détention ? Est-elle capturée au coeur du siège des services secrets ? Je n'en sais absolument rien. Le CSNU, eux, savent où se trouve leur capitaine et qui la détient...
- Alors pars avec moi !
- Quoi ?
- Tu m'as bien entendu... Pars avec moi !!! Je vais prendre un transport civil vers la Terre dans deux heures ! Là-bas tu pourras commencer quelques recherches en te mettant sur mon PC ! Je dispose de nombreuses protections, et chercher dans les archives du CSNU ne devrait pas être très dur pour toi !
- Et la flotte ? Et la cause ? Et mes hommes ? Ils comptent sur moi ! Je suis déjà considéré comme un paria par la plupart des hommes et femmes du CSNU, je refuse d'être considéré comme tel par mes frères d'armes...
- ET LYANNA ? L'ABANDONNES TU SANS REGRET ? >>

Il la fixa, hébété par son propos. Elle posa un pass pour le transport civil, le regarda, et s'en alla en pleurant, le laissant seul avec ses questions...

Il retourna néanmoins à la passerelle, même si son coeur, son âme hurlait pour qu'il rejoigne Jennifer, sa raison l'empêchait d'y aller, pas sur une simple supposition et sur un simple ESPOIR.
Il allait embarquer dans la frégate lorsqu'un technicien l'interpella :

<< Sergent ! Désolé mais not' coucou ne devrait pas partir avant une semaine facile, tant qu'on est pas forcé de le faire bien sûr. Le moteur est encore en légère réparation, on l'a malmené depuis Arcadia faut dire... Bref tant qu'on a pas besoin de lui, les dirigeants préfèrent le laisser roupiller. Vous avez donc une semaine en quartiers libres ! >>

Alexandre serra le pass du transport dans sa main. Pourvu qu'il ne soit pas trop tard !!! Il salua et remercia le technicien, et se mit à courir vers le hangar des transports civils.
Il courait à en cracher ses poumons, il pouvait aller sur Terre avec Jennifer finalement ! Se reposer un peu et prendre le temps de vérifier s'il ne restait pas encore une possibilité pour qu'ELLE soit en vie !!!!

Il arriva devant le vaisseau, présenta son pass en vitesse à l’hôtesse et grimpa le plus vite possible les escaliers du vaisseau, comme si celui-ci allait quitter le hangar sans lui. Une fois à l'intérieur, il aperçut Jennifer qui fixait un hublot passivement. Il s'approcha d'elle doucement et lorsqu'elle remarqua sa présence déclara :

<< La frégate ne bouge pas avant une semaine donc je me suis dit que bon, je pouvais p'tètre venir avec toi et... >>

Elle le gifla, les larmes coulant sur ses yeux, et se jeta sur lui le serrant de ses bras avec une force étrange, ou bien était-ce Alexandre qui faiblissait sous l'émotion. Ils s’essayèrent ensuite et fixèrent leur ceinture. Le vaisseau décolla peu de temps après et entra dans le sous-espace, en direction de la planète où il trouverait peut-être ses réponses : la Terre...

[Partie 3 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Madrigal, station orbital rebelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AI] Récupération de fig BFG => station radar tau !
» premiere station de ski
» [Hors-Sujet] Lie Rider, la Station de ski virtuelle.
» nouvelle station de ski vos idées!
» Mon lapin est un rebelle, il refuse de se connecter ! Help

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Espace neutre. :: 
L'Espace
-
Sauter vers: