Forum Rpg sur l'univers d'Halo
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 The Thing ( Orbite de la planète )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jessica Austin
Navy, Capitaine de Vaisseau
avatar

Nombre de messages : 26
Localisation : A bord de mon navire de guerre
Date d'inscription : 04/10/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : pistolets M6D x2
Autre Compte :
Arme n°2 : Fusil a pompe M90

MessageSujet: The Thing ( Orbite de la planète )   Mar 29 Oct 2013 - 11:17

Quelque part dans l’espace contrôlé par les humains. Base de l’ONI, localisation précise inconnue.


''Ici la station Janiel, journal de bord, entrée 06-12. La chose trouvée dans la glace ne nous en à toujours pas appris plus sur sa nature. Et les zones basses de la structure Forerunner nous sont toujours fermées mais un des ingénieurs de la station à eu une idée et je viens de l'envoyer avec une équipe. Si nous ne...

Professeur ! Nous avons un problè...

Silence, j'enregistre ! Bon, comme vous le voyez, la tension commence à monter, et la relève sera la bienvenue d'ici deux semaines. Professeur Higgins, terminé. Alors Phil, quel est votre pro''



Et voilà, la transmission s’arrête ici. C'est leur dernière entrée audio depuis dix jours, alors qu'il devaient faire un rapport quotidien.


Ça ne pourrait pas être un problème de matériel ? Comme une antenne qui casse ou un générateur qui plante ?

Ça ne peut pas être l'antenne, car elle peut être changée en moins d'une heure et croyez moi, ils ne manquent pas de stock. Et si c'est leur générateur géothermique, ils sont tous morts de froid...

Alors on peut considérer que la mission est un échec ? Et nos agents sur le terrain ? Ont-ils envoyés quelque chose depuis ces dix jours ?

Oui, le même jour, puis plus rien, et c'est bien ce qui m'inquiète... Colonel ?

Faite moi le écouter

''Ici le Capitaine Higgins ! La mission est un échec, je répète, la mission est un échec, j'ai déjà perdu cinq hommes, et les trois restants n'en mènent pas large. N'envoyez pas de mission de secours. Toute tentative de sauvetage est vouée à l'échec. Bordel mais tirez, ses types dont morts, il sont avec eux. Nooo...''

Une seconde major, vous dites que les deux message ont eu lieu le même jours ?


Oui colonel, à quinze minutes d'intervalle. Qu'est-ce qu'on fait ?


Vous rien. Moi, j'ai un coup de fil à passer.


Quelques jours plus tard. Orbite de la planète Ganaïus II à bord du destroyer UNSC Convenyor.


Le capitaine Austin jeta un rapide coup d’œil à son pad, les données défilaient rapidement puis elle quitta des yeux le petit écran et regarda l'espace. La frégate Covenant semblait glissée tel un prédateur au côté du destroyer de l’UNSC. Il y a quelques années encore, Austin aurait paniquée à l’idée qu’un vaisseau alien soit aussi prêt de son bâtiment. Mais aujourd’hui ils étaient alliés dans une mission commune. La jeune femme relu les ordres qu’elle avait reçu. Les Covenants allaient envoyé un groupe de combat à bord de son navire afin de se mêler au groupe de sauvetage qui allait descendre en direction de la base scientifique humano/covenant située sur Ganaïus II.

-« Madame. Les Covenants demandent l’autorisation de se poser dans le hangar du vaisseau. «

-« Autorisation accordé lieutenant. »

Le Convenyor avait été modifié spécialement pour cette mission, un hangar pouvant accueillir quelques pélicans avait été « ajouté » à la hâte afin de pouvoir subvenir au besoin de la mission. Austin regarda des petits points partirent du vaisseau alien et venir vers le destroyer. L’heure était venue d’aller faire son briefing aux hommes et femmes présent pour cette mission de sauvetage. Elle quitta la passerelle en laissant le commandement au lieutenant Shark. Puis la blonde se dirigea vers le hangar du vaisseau. Le turbo-ascenseur descendit plusieurs dizaines d’étages avant de s’arrêté. Austin arriva devant le hangar ou deux marins étaient stationnés, ils la saluèrent et lui ouvrirent la porte.

Elle entra dans le hangar au moment où deux phantoms se posaient dans le destroyer. Une quinzaine d’aliens en sortirent mais restèrent ensemble semblant refusé de se mêler aux humains pour le moment. « Evidemment, la guerre est encore chaude dans tous les esprit. Il va falloir du temps pour que cette équipe soit soudée… ». Austin chassa ses doutes et s’approcha de la rambarde au-dessus du hangar. Une vision sortant presque de l’irréel apparu devant elle. Il y avait aux bas mots soixante soldats réunis pour cette mission. Des marins, des ODST, des Covenants, qu’il soit Elites, grunt ou Hunter. Et même des mercenaires. Mais le plus choquant pour Jessica fut de voir le nombre de Spartans réunit à bord de son navire. Cinq super soldats étaient présent ici. Elle n’en connaissait qu’un seul, qu’elle avait rencontré bien des années auparavant. Toute cette équipe de choc réunit pour aller voir ce qui c’était passé sur cette base scientifique, l’image vendait tout simplement du rêve.


-« Officier sur le pont ! »Cria Ordo.

Tous les membres de l’UNSC présent, se mirent au garde à vous et saluèrent le capitaine de vaisseau.

-« Repos soldat. Comme vous le savez votre mission aujourd’hui est une mission de sauvetage. Vous devrez tous faire équipe aujourd’hui. La base scientifique ou vous allez atterrir a rompu tout contact radio après avoir lancé un dernier appel de détresse. » Jessica leva la main et les haut-parleur du hangar laissèrent passé le dernier message en date. »

''Ici le Capitaine Higgins ! La mission est un échec, je répète, la mission est un échec, j'ai déjà perdu cinq hommes, et les trois restants n'en mènent pas large. N'envoyez pas de mission de secours. Toute tentative de sauvetage est vouée à l'échec. Bordel mais tirez, ses types dont morts, ils sont avec eux. Nooo...''

-« Voilà tout ce que nous avons reçu. Nous ne connaissons pas l’étendu de la menace, c’est pour cela que votre équipe de sauvetage est si imposante. Il se pourrait que le parasite est envahi l’installation. Notre base scientifique était au-dessus d’un ancien site forrerunner. Nos alliés Covenant ont tenu à participé à cette mission, car la base scientifique était la première à accueillir nos deux espèces réunis. Vos ordres sont de sauver les survivants et surtout de récupéré toutes les données possible. Contactez-moi lorsque vous serez au sol, puis dans la station. Si jamais le tout dégénérait on vous évacuera immédiatement et nos vaisseaux effectueront un bombardement orbital. Major Ordo, vous avez le commandement de cette mission avec le Commandeur Siwidol. Vous avez une heure pour vous préparez. Bonne chance. »

Austin tourna alors les talons laissant ses hommes se préparer mentale et s’équipé. Dans une heure ils seraient probablement largués en Enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djerin Rashkae
ODST, 1ere Classe
avatar

Nombre de messages : 228
Age : 20
Localisation : Jericho VII/Retribution/Reach/Talista (selon l'année)
Humeur : Envie de faire mieux
Date d'inscription : 30/06/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : SRS99D-S2 AM
Autre Compte :
Arme n°2 : M7S Submachine gun

MessageSujet: Re: The Thing ( Orbite de la planète )   Mar 29 Oct 2013 - 11:58

La frégate Warrior's Mercy et le destroyer Convenyor sortirent du sous-espace avec peu d'intervalle. Djerin debout derrière la verrière du Raven's Brother les observait approcher sur l'écran de son casque. Karasu lui parlait sur sa COM

Tu es vraiment sur que tu veux y aller ? Tu sais que tout ami qu'il est, si on lui en donne l'ordre il devra t’arrêter ?

Tu ne m'apprend rien. Mais s'il m'a demandé de venir, c'est que je suis en sécurité. Et puis je n'ai pas l'intention de monter à bord de leurs vaisseaux, qu'ils soient élites ou humains. Sélène ? Les hommes sont prêts ?

Oui Capitaine.

Très bien, tiens moi au courant s'ils tentent d'établir un contact radio. Au fait Karasu, ou as tu caché tes vaisseaux ?

Le Crow I est derrière la seconde lune, et les deux autres au niveau de la ceinture d'astéroïdes, ils récupèrent des matières premières et entraînent les bleus au combat antigrav.

Tu m'étonnera toujours...

Capitaine, ils demandent à vous parler...

Soit, met moi en relation.

Ici le lieutenant Bilkor de l'UNSC Convenyor, veuillez vous identifier.

Ici le capitaine de corvette Rashkae du Raven's Brother. Bonjour Lieutenant, vous êtes ponctuels.

Votre vaisseau correspond à un modèle militaire mais n'est pas affecté à l'UNSC, ''capitaine'', dois-je en déduire que vous êtes la à titre officieux ? J'ai déjà a bord des hommes envoyés par l'ONI, les ordres que nous avons reçus ont-ils évolués ?

Je suis effectivement la à titre officieux lieutenant, mais ne vous inquiétez pas, je n'ai pas l'intention d’interférer avec les ordres que vous avez reçu. Je tiens juste à vous prévenir que certains de mes hommes vont rejoindre les vôtres sur le terrain.

Très bien capitaine, Bilkor terminé.

Tu lui a fait croire que tu était de l'ONI pas vrai ?

Nope, j'ai répondu à ses questions, c'est lui qui s'est fait des films parce que j'ai utilisé un grade militaire, que je lui ai parlé comme à un égal voire un subalterne et surtout parce qu'on ne s'est pas enfuis...

Les militaires sont stupides...

Faux, c'est l'ONI qui est stupide, trop de secret et de non-dits les rendent facile à imiter, surtout par radio. Sélène, je vais rejoindre les hommes, préviens moi quand ils enverront leurs vaisseaux de descente. La balise répond toujours ?


Oui Capitaine.

Djerin pris lentement la direction de la baie de largage. Arrivé sur place, il observa ses hommes pour cette mission. Cinq, tous volontaires ils avaient décidés que ça pourrait être amusant d'aller jouer dans la neige avec leur capitaine. Djerin leur avait distribué à tous des manteaux blancs à mettre sur leurs armures ODST, l'un d'entre eux lui plaisait bien, un certain Aiden. Il sortit de l'ombre et les soldats se levèrent et se mirent au garde à vous immédiatement, il leur fit signe de se rasseoir de la main.

Prêt soldats ? Aucun regret ? Vous pouvez encore renoncer si vous voulez....

C'est bon capitaine, vous avez dit vous-même qu'il y avait peu de chance qu'on risque quoi que ce soit...

Effectivement, les basses températures sur cette planète rendra le refroidissement des pods bien plus rapide, et le sol ne risque pas de se briser sous vos pieds. Mais si ils ont envoyé des Spartans, il est peu probable que ça soit une mission de reconnaissance.

Des Spartans ? Vous voulez dire qu'on va travailler avec des Spartans ?

Bien sur, c'est l'un d'entre eux qui m'a demandé de venir, un ancien ami à moi qui a choisi cette occasion de nous revoir pour m'envoyer un message. Mais si vous avez peur de travailler avec un Spartan, imaginez le fait de savoir qu'ils y aura sûrement des élites aussi.


Les soldats se regardèrent et l'un d'entre eux demanda avec un sourire hésitant

C'est une blague capitaine, hein ?

Qui sait...

Capitaine, les pélicans ont étés largués avec des fantômes. Ils amorcent leurs descentes.

Très bien, effectue la manœuvre dont je t'ai parlé, et rejoins ensuite la ceinture et les Crow II et III. Karasu me récupérera.

À vos ordres Capitaine.


Allez soldat, rejoignez vos pods. On va aller faire une bataille de boule de neige avec des monstre capables de vous broyer la nuque avec les orteils... Si tant est qu'ils en aient.


Djerin rejoignit son HEV et laissa la porte se fermer. Sélène allait faire passer la corvette juste au dessus de la base Janiel, et larguer les six hommes. Ce serait ensuite à Djerin de faire en sorte qu'ils arrivent à bon port. La sensation de chute inhérente au largage lui remonta le cœur, et il connecta son système de visée à la balise qu'il avait envoyé un peu plus tôt. Cette dernière éviterait une trop grande dispersion des hommes en les guidant une fois arrivés dans l'atmosphère.

C'est pas comme si on avait besoin de pignoufs qui se cherchent dans la neige. Déjà qu'on va devoir faire avec des marines et des élites...

Le HEV devint brûlant, puis refroidit tout aussi rapidement. Les pods s'écrasèrent dans un cercle de cent mètres de rayon autour de la balise et les hommes se regroupèrent autour de cette dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac-077
NavSpecWar, Spartan-II, Adjudant
avatar

Nombre de messages : 944
Age : 33
Date d'inscription : 08/03/2010

Feuille de personnage
Arme n°1 : Lance Roquette M41 MAV/AW
Autre Compte : Alkhor Ner'ai
Arme n°2 : M 45 TS

MessageSujet: Re: The Thing ( Orbite de la planète )   Mer 30 Oct 2013 - 17:50

Le Spartan 077 regrettait déjà presque son retour au front après 6 mois d'absence, à cause de sa dernière mission de laquelle il n'a retiré que des blessures grave, même pas de gloire à ce qu'il parait. Pas sympa après tout ce qu'il à donné pour permettre à ses compatriotes de s’extraire en vie...mais peu importe, car aujourd'hui, il était justement encore question de sauver les siens. Enfin si il restait quelqu'un à sauver, car la blonde sexy avait évoqué le parasite lors du briefing, et la voix paniquée du type de la transmission coupée corroborait très bien avec ce type de scénario. De tout les ennemis potentiels qu'Isaac connaissait, le parasite était le pire, imprévisible, terrifiant et impossible à raisonner, face à un infecté n’existait que deux option, tué ou être infecté!
Il ne connaissait aucun membre de l’armée assez fou pour trouver le parasite fascinant, l'idée de finir esclave d'une spore donnait des frissons aux Marines et ODST présents dans le vaisseau, les Covenants aussi assurément!



Mais ce n'était pas tant les parasites qui incommodaient le plus le Spartan, le 'staff' de la mission un peu plus, entre les Covenants, ce vaisseau bizarre et cette capitaine tape à l’œil, Isaac regrettait les capitaines masculins qu'il avait connu. De plus il craignait que le vrai objectif de ce sauvetage soit la capture d'un spécimen pour la section scientifique.

Isaac terminait de s'équiper d'ans l'armurerie au milieu de Marines et autres Spartans, un des Marines commença à engager la conversation avec lui d'une voix tremblante, il sentait le newbie à plein nez, même à travers le casque Mark IV.

- Un fusil à pompe ? Pas étonnant pour  un Spartan d'oser affronter ces choses d'aussi près !
- Oh ! Tu pense que c'est une histoire de fierté petit ?
-Euuu ce n'est pas ce que je voulais...
-en bas il ne sera pas question de savoir qui à la plus grosse paire, ou de jouer au Cowboy avec des techniques de combats sophistiquée !
- Alors quoi ?
- T'est bête ou quoi ? Ta seule priorité sera de frapper le premier coup, et de t'assurer que ton ennemi ne se relève pas et face à un infecté, je connais que le fusil à pompe qui marche aussi bien !
- Vous me faisiez marcher hein...
- ouais et t'as bien couru, tiens prend en un aussi, laisse tomber ce sniper, tes balles vont juste traverser sans occasionner suffisamment de dégâts.
- Merci Adjudant077 !
- de rien, tâche juste de pas faire le kéké en bas et tu sera digne de recevoir une autre leçon.


Isaac laissa le Marine gamberger pour ajouter deux armes de poing M6D à sa ceinture, deux grenades incendiaires et un lance flamme qu'il garderait pour les affrontements musclés. Puis il monta dans son Pelican, resta debout pendant la descente tout en se préparant mentalement à un cauchemars éveillé, don peu en ressortirons vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Anderson
Marines, Sergent
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 19
Localisation : là où il y a du covenant
Humeur : comme d'habitude
Date d'inscription : 22/08/2013

Feuille de personnage
Arme n°1 : MA37
Autre Compte : n/a
Arme n°2 : DMR

MessageSujet: Re: The Thing ( Orbite de la planète )   Mer 30 Oct 2013 - 20:00

Sniper se trouvait dans le hangar du destroyer, entouré par d'autres marines. Il ne savait pas à quoi s'attendre et pianotait sur sa jambe gauche avec ses doigts. Vu les effectifs rassemblés, il devait s'être passé un truc grave. Très grave même. Les Putain, il y a cinq spartans! On est tous foutus! et autres pensés positives jalonnées son esprit. Son malaise redoubla à l'arrivé des covenants. Il n'y avait pas si longtemps encore il aurait tiré sans hésiter, mais les temps avait changer, la guerre était finie et ces horreurs étaient désormais leurs alliés. Anderson ne se serait pas soucié de ce genre de détail se mit à penser le soldat en songeant avec nostalgie à son ancien supérieur. Enfin, s'il n'était pas arrivé au bout du rouleau. Il y avait de tout dans le groupe extra-terrestre : des grognards, des élites, des Hunters,... La petite quinzaine d'alien se tenait dans un coin, à l'écart. On dirait qu'ils ne sont pas plus habitués que nous. A ce moment, un spartan décida d'interrompre ses pensés en s'écriant : "Officier sur le pont!"
Sniper se mit au garde à vous devant le capitaine de vaisseau qui venait de faire son apparition.
Repos soldat. Comme vous le savez votre mission aujourd’hui est une mission de sauvetage. Vous devrez tous faire équipe aujourd’hui. La base scientifique ou vous allez atterrir a rompu tout contact radio après avoir lancé un dernier appel de détresse. » Jessica leva la main et les haut-parleur du hangar laissèrent passé le dernier message en date.»

''Ici le Capitaine Higgins ! La mission est un échec, je répète, la mission est un échec, j'ai déjà perdu cinq hommes, et les trois restants n'en mènent pas large. N'envoyez pas de mission de secours. Toute tentative de sauvetage est vouée à l'échec. Bordel mais tirez, ses types dont morts, ils sont avec eux. Nooo...''

Voilà tout ce que nous avons reçu. Nous ne connaissons pas l’étendu de la menace, c’est pour cela que votre équipe de sauvetage est si imposante. Il se pourrait que le parasite est envahi l’installation. Notre base scientifique était au-dessus d’un ancien site forrerunner. Nos alliés Covenant ont tenu à participé à cette mission, car la base scientifique était la première à accueillir nos deux espèces réunis. Vos ordres sont de sauver les survivants et surtout de récupéré toutes les données possible. Contactez-moi lorsque vous serez au sol, puis dans la station. Si jamais le tout dégénérait on vous évacuera immédiatement et nos vaisseaux effectueront un bombardement orbital. Major Ordo, vous avez le commandement de cette mission avec le Commandeur Siwidol. Vous avez une heure pour vous préparez. Bonne chance. »

Merde, ils allaient affronter le parasite! Cela n'avait était que mentionnait par le commandant, enfin la commandante, mais cela voulait dire beaucoup. Si les gradés mentionnait le pire, les soldats ne pouvaient que l'affronter, sinon les officiers n'auraient même pas pris la peine de le mentionner, si confient qu'ils étaient de pouvoir tout faire sans problème. Sniper avait déjà affronter le parasite pendant une mission antérieur et il avait tout sauf envie de le recroiser.

Il se dirigea mécaniquement vers l'armurerie. Il ne serait bien qu'après s'être muni d'un fusil de sniper. Il se débrouiller plutôt bien au tir de précision (t'es trop modeste, pourquoi tu crois qu'on t'as affublé de ce surnom?), ce qui était très efficace quand on combattait des trucs gros comme le point qui entrainaient ta mort en te touchant. Ou le corps modifié de ceux qui n'avaient pas échappés aux tentacules. Enfin bref, mieux valait s'armer, et s'armer bien. En arrivant à l'armurerie, il prit amoureusement le fusil de précision. Seul une arme de ce calibre pouvait éventuellement le tirer du pétrin dans lequel il allait surement se trouver.

Hrp : Ordo, désolé du retard de post
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kofi 'Qamal
Sangheili, hérétique, vétéran
avatar

Nombre de messages : 221
Age : 19
Localisation : Au labo !
Humeur : Intéressé
Date d'inscription : 22/08/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil Plasma
Autre Compte : Aucun
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: The Thing ( Orbite de la planète )   Jeu 31 Oct 2013 - 11:54

Dans l'assemblée de guerriers de toutes espèces, un sangheili colossal dominait ses camardes et atteignait presque la taille des hunters présents. Son nom était Tyi Zahn 'Qamal, fils de Tyi 'Qamal, petit-fils de Kofi 'Qamal. De ses petits yeux juchés sur sa large tête émanait un regard vide et distant, qui, fixant longuement les point qu'il observait, faisait parfois naître le doute quant à la présence d'un esprit dans ce corps massif. Les mandibules puissantes se tenaient immobiles, à un point rarement vu chez les combattants usuellement bouillonants d'ardeur. On peinait à dissocier le tronc, le cou et les bras là où ils se rejoignaient, tant les muscles protubérants attiraient le regard et formaient un amas de chair à toute épreuve. Les bras presques effrayants se terminaient par des mains trop lourdes pour être habiles, et le dos bombé donnait l'impression qu'on aurait pu y briser des rochers. Enfin, les jambes, en accord avec le reste, présageaient d'une détente impressionnante. Le flot de puissance était à peine endigué par un harnais de combat bleu, à la ceinture duquel pendaient, seul excentricité, quelques crânes de brutes et d'autres espèces, toujours aussi menaçants malgré l'ancienneté de leurs décès.

Le grunt que Tyi Zahn avait éjecté de sa place pour pouvoir tenir tant bien que mal dans le phantom était peut-être déjà mort d'arrêt cardiaque à l'heure qu'il était, car s'il avait survécu à l'aggression de l'élite, il avait eu de multiples autres occasions de succomber ainsi. Cinq occasions, particulièrement, qui dépassaient les autres humains tant par la taille que par le matériel ; les fameux "démons". Le sangheili fixait l'arrière du casque de l'un d'entre eux, et son regard était si figé que le Spartan, même en croisant ses yeux, ne se serait pas senti observé. L'humain se détourna, discutant avec l'un de ses camarades. Si Tyi Zahn ne dépassait pas la plupart de l'assemblée, il aurait été agoraphobe. Se retournant, il percuta un autre sangheili qui tomba à la renverse ; il l'aida à se relever rapidement, et émit un :

"Grumf."

d'excuse, avant de repartir promptement vers son commandant. En chemin, il brisa presque le tibia d'un humain avec son orteil, mais avant que ce dernier n'ai pu s'étaler sur le sol, Tyi Zahn l'avait attrappé par les épaules et reposé sur ses pieds. Marmonnant un vague :

"Grrrrmf."

de politesse, il vint se planter derrière le commandeur Siwidol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Knives
Rebelles, Traître, Ancien ODST
avatar

Nombre de messages : 68
Age : 33
Humeur : Noire
Date d'inscription : 23/10/2013

MessageSujet: Re: The Thing ( Orbite de la planète )   Mar 5 Nov 2013 - 13:26

/ De: Anonyme
/ A : Knives

Aiden, nous avons un nouveaux contrat à vous proposer, une mission d'infiltration toute taillée pour vous. Vous allez devoir renouer avec votre passé puisque la mission vous demandera d'endosser le rôle d'un ODST et d’intégrer une escouade de 5 soldats dirigée par
le capitaine Djerin Rashkae, un sujet don les évaluation de défections atteignent 90%. Les détails vous seront transmis sur place, tout ce que nous pouvons vous dire, c'est que vous évoluerez au milieu d'un contingent cosmopolite, présence Spartan confirmée, pour le reste attendez vous à tout.
Une prime de 100 000$ vous sera attribuée en cas de réussite.


/ Rép Knives

Contrat accepté, veuillez verser un acompte de 30 000$ pour les frais d'équipement. Je vous recontacte à mon retour.



Aiden Knives



Aiden se retrouva à bord du Raven's Brother après une brève rencontre avec Djerin dans un lieu discret, les deux hommes avaient échangés quelques détails sur les conditions de la mission, largage en VEBH, températures négatives extrêmes et discrétion impérative.
Aiden avait prit connaissance de tout ce dont il avait besoin de savoir. Djerin lui donna l'heure et le lieu d’embarquement du vaisseau avant de s'éclipser, sa condition actuelle ne lui permettait pas certaines libertés....

Aiden trouvait une pointe d'ironie dans cette mission, jouer le rôle d'un ODST, redevenir Henry Mason le temps d'une journée, l'ex Helljumper espérait juste ne pas raviver de vieille blessures...Premièrement, il devait modifier son armure afin de ne pas être reconnu, le visuel de la combinaison Specter commençait à faire jaser au sein de l'UNSC. Si Knives se pointai avec son casque avec le motif facial de tête de mort, il pourrai tirer un trait sur la mission. Pareil pour les couteaux, il allai se contenter de la paire de couteaux de combat, de ses pistolet et d'une SMG 7 silencieuse d'ODST. Il cacherais tout de même trois couteaux de lancés standard dans une des poches de l'armure.


...L'heure du défi approche...


A bord du vaisseau, l'ambiance était assez tendue, les opérateurs radios du Convenyor avaient commencé à interroger Djerin qui les laissa tomber dans leur propre jeu, Bilkor tellement persuadé d'avoir affaire à des barbouzes de l'ONI en mission secrète que le capitaine Rashkae ne préféra pas se décrédibiliser en modifiant ce scénario...Brillant.
Mais il ne s'agissait là que de l'introduction, la conversation qui suivi déclencha l'étincelle favorite dans le cœur d'Aiden, cette pointe d aléas qui peu survenir dans une mission qui change toutes les prévisions possibles. Cet élément inattendu non désiré pour le commun des mortels, mais plus intéressant pour quelqu'un qui déteste la routine.

Prêt soldats ? Aucun regret ? Vous pouvez encore renoncer si vous voulez....

C'est bon capitaine, vous avez dit vous-même qu'il y avait peu de chance qu'on risque quoi que ce soit...

Effectivement, les basses températures sur cette planète rendra le refroidissement des pods bien plus rapide, et le sol ne risque pas de se briser sous vos pieds. Mais si ils ont envoyé des Spartans, il est peu probable que ça soit une mission de reconnaissance.

Des Spartans ? Vous voulez dire qu'on va travailler avec des Spartans ?

Bien sur, c'est l'un d'entre eux qui m'a demandé de venir, un ancien ami à moi qui a choisi cette occasion de nous revoir pour m'envoyer un message. Mais si vous avez peur de travailler avec un Spartan, imaginez le fait de savoir qu'ils y aura sûrement des élites aussi.



C'est une blague capitaine, hein ?

Qui sait...

J’espère que non, ça sera un peu plus intéressant d'évoluer entre humains et Covenants. Et puis imaginez un peu? Si ça tourne mal, nous pourrons surement essayer de les 'inviter' à s'entre tuer pour faire diversion! Lança Aiden d'un ton amusé. Il n'utilisait d’ailleurs pas son modificateur de voix histoire de ne pas attirer plus l'attention, et puis personne ne pourrait reconnaître la voix de Mason présumé mort depuis des années.

Capitaine, les pélicans ont étés largués avec des fantômes. Ils amorcent leurs descentes.

Très bien, effectue la manœuvre dont je t'ai parlé, et rejoins ensuite la ceinture et les Crow II et III. Karasu me récupérera.


À vos ordres Capitaine.


Allez soldat, rejoignez vos pods. On va aller faire une bataille de boule de neige avec des monstre capables de vous broyer la nuque avec les orteils... Si tant est qu'ils en aient.


Aiden marqua un temps d'arrêt de trois secondes puis tenta de prendre Djerin à part pour l'interroger brièvement

A vos ordres capitaine...Mais dites moi capitaine Rashkae, quels sont les objectifs? Qu'y a t il exactement en bas pour que l'UNSC envoie des Spartans travaillant de concert avec des guerriers Sangheilis? Y a t il des détails que j'ignore, ou que NOUS ignorons tout les deux qui pourraient nous faire tuer?


Après cette petite altercation discrète, Aiden suivit le reste du groupe, ferma son manteau et passa la capuche par dessus le casque, manteau qu'il appréciait guère lui qui était habitué aux tenues cintrées et sombres. Mais d'un autre coté il aimait bien l'aspect fantomatique que donnait ce long manteau blanc, cela lui permettait de garder une partie de sa marque de fabrique tout en évitant de porter son masque Specter un peu trop connu pour passer incognito. Il sauta dans son module, un flash lui rappelant son dernier saut officiel sous les ordres de Randall le plongea dans une transe de quelques minutes. Il se voyais en train de pénétrer l’atmosphère de Sigma 26, dans un VEBH en flammes qui traversa le sol comme une vulgaire feuille de papier, puis il tomba directement en enfer. A la sortie de son module, Aiden se vit assailli par une horde de morts vivants ODST, Aiden les tua tous avec sa mitraillette, chacun d'entre eux représentait un de ses membres de bataillon décédé. Tous sauf le dernier qui portait son casque et se tenait face à lui, Knives lui tira une balle dans la tête, ce qui fit éclater la visière, révélant le visage de ce dernier zombi. Aiden se rendit compte qu'il venait d'abattre henry Mason, son  ancien 'moi intérieur' qui tomba inanimé sur le sol.

Quelque chose secoua Aiden pour lui faire reprendre ses esprits, le cauchemar était terminé mais tout le monde le regardait, bizarrement. Il prétexta un malaise passager puis boucla son module pour valider son largage.  Aiden effectua son saut au milieu de ses équipier en espérant que cette vision n'était pas un mauvais présage.


Dernière édition par Aiden Knives le Mer 6 Nov 2013 - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorm'Siwidol
Sangheili, hérétique, vétéran
avatar

Nombre de messages : 278
Age : 21
Localisation : Petite balade en banshee.
Humeur : Electrique.
Date d'inscription : 08/05/2012

Feuille de personnage
Arme n°1 : Carabine covenant
Autre Compte : Joey Astana
Arme n°2 : Pistolet plasma

MessageSujet: Re: The Thing ( Orbite de la planète )   Mer 6 Nov 2013 - 16:09

Le commandeur Dorm'Siwidol. Voilà quelque chose qui sonnait très bien dans la tête de l'élite. Après tout, il le méritait se disait-il. Il avait de l'expérience, était habile au tir et était en vie depuis les tous débuts de la guerre. Le commandeur approchait "de la cinquantaine" comme disaient les humains et ses nombreuses années avaient vue passées un bon paquets d'aventures, hérétique, loyaliste et séparatiste, il avait fait le tour de la question. Bien qu'il n'avait jamais été fortement réjouis d'être dans les deux premières factions, il se sentait pleinement épanouie avec les séparatistes. Hérétique par contrainte et loyaliste sans croyance, maintenant c'était les sangheilis les patrons et il avait pris du galons, que demander de plus ?

Avec les années, le sangheili avait acquis une plus grande sagesse et croyait enfin à ce qu'il faisait mais son instinct d'autopréservation était toujours la flamme la plus importante de son être et Dorm' faisait toujours passer ses intérêts avant tous le reste. Mais au moins, aujourd'hui c'était lui le gradé et si il faisait ce qu'il voulait c'était presque légitime.

<-Ganaïus II en approche Commandeur, le Convenyor est en vue !

-Rassemblez mon commando au hangar, nous allons rendre visite à nos nouveaux alliés.>

Travailler avec des humains ne poser aucun problème au Commandeur. Pendant la guerre ils ne furent que des ennemis comme un autre pour lui, une cible était une cible et le manque de considération pour tous autre êtres vivants que lui même ou de rares amis le rendait souvent indifférent. Et puis si il y avait des humains en plus de son commando, ça faisait plus d'effectif sacrifiable pour sauver le sangheili.
Une quinzaine de soldats avaient été choisis en plus de Dorm' pour mener cette mission. Un parmi tous avait retenu son attention : Tyi Zahn 'Qamal. Ce nom évoquait quelques missions parmi les hérétiques il y a quelques temps déjà.

Enfin bref, le passé n'était pas utile, il fallait se concentrer sur le présent, la mission et sa survie. Le Commandeur monta à bord d'un des deux phantoms afin de se rendre sur le Convenyor. Il savait qu'il risquait d'y avoir des tensions entre ses troupes et celles de l'UNSC et les grandes pontes sangheilis avaient insisté pour éviter tout incidents diplomatiques. En conséquent, Dorm' posa rapidement les règles :

<-Camarades, nous allons une fois encore au devant du conflit et je sais que certains d'entre vous répugnent à travailler avec des humains. Je sais aussi que les cicatrices de la guerre peuvent être profondément ancrées en chacun de nous mais voué une haine envers les humains ne serait que perdurer les vestiges de l'ancienne Alliance. Je vous demande donc de n'avoir aucune attitude déplacée envers nos alliés, je ne vous demande pas de nouer des relations mais simplement d'éviter les conflits, j'espère bien me faire comprendre.>

Les phantoms se posèrent dans un hangar du Convenyor et les soldats descendirent tous. Il y avait déjà un bon nombre d'humain qui visiblement avait aussi des cicatrices de guerre enfouis au plus profond d'eux lorsqu'ils virent arriver la troupe covenant. Quand à savoir ce que pouvaient bien penser les démons, c'était un mystère devant des visières froides et inexpressives.

A peine la troupe alien installée, que le capitaine du vaisseau fit son discours pour briefé tout ce joyeux monde.

-« Repos soldat. Comme vous le savez votre mission aujourd’hui est une mission de sauvetage. Vous devrez tous faire équipe aujourd’hui. La base scientifique ou vous allez atterrir a rompu tout contact radio après avoir lancé un dernier appel de détresse. »

'Ici le Capitaine Higgins ! La mission est un échec, je répète, la mission est un échec, j'ai déjà perdu cinq hommes, et les trois restants n'en mènent pas large. N'envoyez pas de mission de secours. Toute tentative de sauvetage est vouée à l'échec. Bordel mais tirez, ses types dont morts, ils sont avec eux. Nooo...''

-« Voilà tout ce que nous avons reçu. Nous ne connaissons pas l’étendu de la menace, c’est pour cela que votre équipe de sauvetage est si imposante. Il se pourrait que le parasite est envahi l’installation. Notre base scientifique était au-dessus d’un ancien site forrerunner. Nos alliés Covenant ont tenu à participé à cette mission, car la base scientifique était la première à accueillir nos deux espèces réunis. Vos ordres sont de sauver les survivants et surtout de récupéré toutes les données possible. Contactez-moi lorsque vous serez au sol, puis dans la station. Si jamais le tout dégénérait on vous évacuera immédiatement et nos vaisseaux effectueront un bombardement orbital. Major Ordo, vous avez le commandement de cette mission avec le Commandeur Siwidol. Vous avez une heure pour vous préparez. Bonne chance. »

Alors Dorm' allait dirigé cette opération avec un spartan, c'était une nouveauté pour le sangheili mais ce qui le troubla le plus furent ces mots :

"Ces types sont morts, ils sont donc avec eux ..."

Les morts-vivants n'existaient pas encore mais quelque chose d'aussi répugnant s'y rapproché, laissant entrevoir le paysage morbide de Sylis dans la tête du Commandeur. Mais l'approche d'un autre sangheili plutôt massif poussant des vagues de grognements bref tira Dorm' de ses pensées, il reconnut là le soldat Tyi Zahn 'Qamal.

<-'Qamal, si vous pouviez limité vos déplacements au même niveaux que la variété de votre vocabulaire, ça éviterait à mes soldats de devenir des tapis, merci.>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://halo-fan-zone.forumgratuit.org/forum
Eclipse Millenium
Civil
avatar

Nombre de messages : 45
Localisation : Dans un bar glauque
Humeur : heu, elle est où ma coke ?
Date d'inscription : 09/06/2011

Feuille de personnage
Arme n°1 : Pistolet M6C
Autre Compte : Tony Genessis
Arme n°2 :

MessageSujet: Re: The Thing ( Orbite de la planète )   Mer 6 Nov 2013 - 18:50

Depuis la mort de Genessis lors de la chute de la terre, Eclipse travaillait pour l’UNSC, c’était dur pour elle. La paye était misérable, plus d’entretien gratuit de sa prothèse, la grande cabine privée sur le DragonForce, puis sur l’Atlantique, envolée. Egalement finis le superbe appart à New-York .Maintenant, c’était une cabine minuscule à bord du Convenyor, c’était une sacrée ironie, un pilote de pélican sur un destroyer, a ce demander ce qu’elle foutait là.  Mais ce qu’elle ne supportait pas ,c’était de ne plus le droit de se poudrer pendant le service. Mais coups de chance elle n’était pas en service.
Un résidu d’une  fine poudre blanche trainait sur la table basse où Eclipse avait également jeté sa paye et son M6D. Depuis que la guerre était finie, elle passait tout son temps en dehors de son cockpit, dans sa cabine  profitant de la douce sensation que cela lui procurait les divers stupéfiants qu’elle avait caché.  Alors qu’elle planait, loin au-dessus de son vaisseau, Eclipse reçu un appel :
-Lieutenant Millenium, vous devez vous présenter   dans le hangar pour le briefing du capitaine. Dit une voix désincarnée. J’espère que vous êtes sobre ce coup-ci…
-J’suis de repos, laisse-moi Mike. Dit-elle d’une voix brisée par la drogue.
-Le capitaine va t’arracher la tronche, magne toi !
En grommelant, elle enfila son équipement de vol comme elle le pouvait, c’est-à-dire n’importe comment, et marcha en zigzag dans les couloirs du vaisseau tant elle se sentait planer. Quand elle déboucha enfin dans le hangar, elle faillit tomber à la renverse tant il y avait d’espace. Mais elle tomba littéralement au sol quand elle vit entrer deux phantoms dans le hangar. Mike, pilote lui aussi, la releva aussitôt et lui dit discrètement :
-Tu savais qu’on avait une mission, bordel ! Je ne pourrais pas toujours te couvrir Eclipse, il est finit le temps de la déconne avec Genessis. Je me demande quand l’UNSC verra enfin que tu es défoncé dès que tu n’es plus   dans un poste de pilotage. Quand ça arrivera tu  n’auras plus rien, je te le rappelle.

Eclipse se contenta de glousser et donna un léger coup d’épaule à son ami :

Je paris que je serais au sol avant toi.

Putain ce n’est pas un jeu ! Tu auras des types avec toi, tu auras leurs vies entre tes mains !
Voilà tout ce que nous avons reçu. Nous ne connaissons pas l’étendu de la menace, c’est pour cela que votre équipe de sauvetage est si imposante. Il se pourrait que le parasite est envahi l’installation.

L’esprit de la Junkie s’eveilla juste assez longtemps pour comprendre ce que le capitaine venait de dire :
-Attend LE parasite ? Elle est sérieuse ? Oh la merde… Je vais clamser ! J’en suis sûr !

Vous avez une heure pour vous préparer. Bonne chance.

Le capitaine ne croyait pas si bien dire.  Pour calmer les effets de la drogue, elle s’installa dans son cockpit et se força à faire la check-list, plusieurs fois. Enfin, sonna l’heure du départ, les militaires embarquèrent dans le ventre de son vaisseau et elle mit le contact. Le pélican de Mike passa juste devant elle et tous plongèrent vers la planètes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ordo-011
NavSpecWar, Spartan-II, Major
avatar

Nombre de messages : 339
Age : 25
Localisation : En guerre.
Humeur : Meutrière.
Date d'inscription : 08/09/2008

Feuille de personnage
Arme n°1 : Fusil d'assaut/ Fusil à pompe d'Adrix.
Autre Compte : Jessica Austin
Arme n°2 : Pistolet M6D/Couteau.

MessageSujet: Re: The Thing ( Orbite de la planète )   Sam 16 Nov 2013 - 10:34

Quelques jours avant l’arrivée du Convenyor en orbite de Ganaïus II.

-« Major en temps normal je n’ai pas le droit de faire ça. Je pourrais être détruite pour ça ! » Protesta l’IA.

Ordo se leva son immense corps et s’approcha de l’hologramme de Cassandra.

-« Ecoute Cassandra. Je ne te demande pas de trahir, simplement d’envoyer un message à un ancien ami afin qu’il nous retrouve aux coordonnés prévue. Tu ne lui dis rien hormis que c’est de ma part. »

Le corps de l’IA se satura quelques secondes de glyphes. Puis son visage redevint serein. Elle dévisagea Ordo longuement.

-« C’est fait Major. Message transmis. »

Ordo sourit à l’IA. Elle lui sourit en retour et Ordo enfila le casque de son armure MJOLNIR. Il attrapa la puce qui contenait Cassandra et l’inséra dans son casque. Il quitta son baraquement et arriva dans la salle d’entrainement. Les membres de l’escouade Omega s’entrainaient. Isaac avait intégré l’escouade quelques semaines plus tôt et il semblait bien s’acclimaté. Marcus échangeais des coups avec Claudia. Ce dernier était plus fort physiquement, mais moins rapide que la Spartan.

Ordo se joignit à son équipe. Il attrapa une paire de M6D, son ATH fit automatiquement le lien avec les armes et un viseur apparu au centre de la visière du super soldat. Plusieurs cibles apparurent rapidement et Ordo tira de nombreuses balles dans les cibles qui se déplaçaient vite. Son entrainement terminé Ordo quitta la salle d’entrainement. Bientôt le vaisseau humain sauterait dans le sous espace afin de rejoindre l’orbite de Ganaïus. Mais d’ici là les Spartans avaient le temps.

Quelques jours plus tard le Convenyor était en orbite autour de la planète. Ordo était regroupé avec une cinquantaine de marins et de Sangheilis. Bientôt les ennemis de toujours allaient devoir faire équipe afin d’aller chercher ce qui c’était passé dans la station de recherche. Ordo n’était pas le plus pressé de tous de faire équipe avec les élites. Mais il ferait avec, après tout peut être que les immenses aliens feraient de très bon alliés ? Lorsqu’au Austin arriva Ordo se mit au garde à vous avec tous les membres de l’UNSC présent ici. Il écouta attentivement l’enregistrement malgré le fait qu’il le connaissait déjà. Austin l’avait convoqué lui et les autres spartans afin de leurs faire part de ses doutes et de leurs objectifs.
Mais rapidement les doutes et les appréhensions de chacun allaient devoir s’effacé pour faire place à une coordination. Ordo fut le premier à faire le pas. Etant donné qu’il allait commander les humains aux côtés du Commandeur Siwidol il se devait d’être courtois. Un peu
.

-« Commandeur, c’est un honneur. On se revoit en bas. »

Le Spartan posa son pied à bord d’un des nombreux pélicans des humains. Cinq au total ainsi que deux phantoms. La petite armada quitta la soute du Convenyor et s’engagea en direction de la planète. Les sept vaisseaux pénétrèrent dans l’atmosphère sans aucun soucis. Soudain le pélican se mit à gité dangereusement. Ordo se leva et s’approcha du cockpit.

-« Pilote qu’est ce qui se passe ? »

-« Le froid major ! Les réacteurs de notre pélican on gelés ! Merde ! Les autres aussi, putain même les faces de poulpes ont leurs réacteurs qui lâchent ! On va tomber comme des pierres Major ! Bordel de merde ! »

-« On se calme soldat. Ici Sierra Zéro Un Un prépare vous à un atterrissage très violent. »

Les soldats à bord de son pélican s’accrochèrent. Soudain le nez du pélican percuta le sol, Ordo s’accrocha du mieux qu’il put mais il fut projeter au sol. Sa vision se troubla et il s’évanouie quelques minutes. La voix de Cassandra le réveilla. Il ouvrit les yeux et se releva. Il vérifia le TAC COM pour voir l’état de ses hommes. Des blessés légers mais aucuns morts.

-« Ici Sierra Un Zéro Zéro. Statut de toutes les équipes, repliez-vous sur ma position. Commandeur Siwidol tout le monde va bien de votre côté ? Djerin replie toi avec tes hommes sur ma position. Terminé. »

Ordo sortit du pélican et aida ses hommes à sortirent à leurs tours. Ordo attendit les autres membres de l’UNSC. Au loin entre le blizzard qui soufflait Ordo cru entendre le cri d’une chose. Mais il n’en fut pas sûr…

http://www.halofight.fr/t4321-the-thing-au-sol#69284 La suite ici Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Thing ( Orbite de la planète )   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Thing ( Orbite de la planète )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anticipation - En orbite de la planète
» [Balaho] Ça sent le méthane ... [Sur la planète][Terminé]
» All thing zombie
» Ma planète, ma vie, mon oeuvre!
» The Thing version Gi Joe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Halo Fight :: Vos créations :: Flood Rp :: Flood RP-
Sauter vers: